Nous Aider


Souvent la question est posée : « Que puis-je faire pour aider l’association R’éveil ? »…

Voici quelques réponses bien concrètes :

1) Adhérer !
Car un simple bulletin d’adhésion, c’est un peu de poids en plus dans la balance lors de nos démarches! Même si vous n’avez que très très peu de temps à consacrer à l’association, au moins vous serez tenu au courant de ses activités via notre journal d’information mensuel R’éveil (10 N° par an) que vous recevez systématiquement en qualité d’adhérent. Ainsi, vous pourrez parler autour de vous de nos actions et si l’une d’entre elles vous motive particulièrement et que vous avez alors quelques instants… La cotisation est fixée à 30 euros par an.
A noter, puisque quelques personnes ont posé la question, qu’il n’est pas indispensable d’être soi même ou l’un de ses proches confronté aux problèmes du coma ou du traumatisme crânien pour devenir adhérent de R’éveil (mais il n’est pas interdit de devenir « bon pote » avec un(e) TC après avoir adhéré !).

*Dons et Legs *: R’éveil est reconnue d’utilité publique. Vous pouvez donc également soutenir financièrement l’association en adressant un chèque libellé au siège de R’éveil (1, av. G.Hannart 59170 Croix). Un reçu CERFA pour votre déclaration d’impôt vous sera envoyé en retour.

2) L’action bénévole !
Tous les talents sont mis à contribution : de l’informatique au théâtre, du classement à la confection de déguisements…
Du juriste au plombier; de l’architecte au médecin; toutes et tous peuvent apporter leur compétence et leurs conseils. Un peu de temps passé auprès d’un malade et / ou de sa famille…
Un peu de chaleur là où il faut…

3) Signer la Charte !

L’association R’éveil a rédigé la charte des droits du traumatisé crâniens : « DONNER UN SENS A LA VIE ! ».
En cosignant cette charte, vous affirmez avec beaucoup d’autres, que l’on a le droit légitime et incontestable à une vraie qualité de vie quelque soit la différence ou le handicap.

Charte des droits du traumatisé crânien  » Donner un sens à la Vie  »
1-. Le Droit à l’humain, à  » être « , intégrer la notion des Droits du traumatisé crânien à la notion des Droits de l’Homme.
2-. Le Droit à l’égalité des chances pour le traumatisé crânien, comme le préconise les Règles Standards des Nations Unies, depuis 1983.
3-. Le Droit à une réadaptation spéciale compensatoire, porteuse d’objectifs, afin de diminuer ou limiter les effets de l’incapacité.
4-. Le Droit à une scolarité adaptée ou une réinsertion personnalisée qu’elle soit sociale, familiale et éventuellement professionnelle.
5-. Le Droit à la parole, à être impliqué dans les processus décisionnels, le Droit à être représenté par un proche pour ceux qui ne le peuvent plus.
6-. Le Droit à choisir son lieu de vie, avec la création de services adaptés répondant à leurs vœux et à leurs besoins.
7-. Le Droit à l’accessibilité : logement adapté, transports adaptés, loisirs adaptés.
8-. Le Droit à l’assistance dans tous les aspects de la vie quotidienne, nécessitant des moyens humains, techniques, et financiers.
9-. Le Droit à un niveau de ressources qui garantit l’exercice de leurs droits fondamentaux : compensation du surcoût de l’incapacité, le Droit à l’information et à la défense de leurs droits.
10-. Le Droit à la formation et à un niveau de qualification reconnu pour les personnes proches ou le personnel de l’établissement qui prennent en charge un traumatisé crânien.

Vous pouvez télécharger et imprimer la charte ici. Vous pourrez ensuite nous la retourner signée à :
R’EVEIL 1, Avenue G.Hannart 59170 Croix.

Merci à tous de votre soutien !